Articles - Autres Expos


Brikol&go à Selestat

0Commentaires

Une exposition 100% lego s'est tenue les 14 et 15 avril à Sélestat dans les locaux du CCA.

bl18h.jpg

bl18e.jpg

Brikol&go avait donné rdz-vous aux "legophiles" pour une première expo sélestadienne ou se cotoyaient des thèmes variés, un vrac pour construire, de beaux dioramas, un magasin et une animation 'qui va le + loin'.

bl18b.jpg

bl18c.jpg

bl18f.jpg

Les efforts déployés par Gilles et les membres de Brikol&go n'ont pas été récompensés. Le public a répondu timidement à leur invitation.

bl18g.jpg

bl18d.jpg

Nous avions installé notre nouvelle animation "qui va le + loin".
Le but : construire un bolide train pour aller le plus loin.
Départ en ligne à 2. La pente fait le reste.

bl18a.jpg


Des virages, un tunnel, un croisement,
Aie, Aie, que d'obstacles pour le bolide avant que les bolides n'aillent s'immobiliser (ou pas !) le plus loin possible de la ligne d'arrivée.
Merci à Claude et Nicolas qui ont géré l'animation tout au long du week end.

Un choc parmi d'autres ....

Un grand merci à l'équipe Brikol&ego pour son accueil.

Photos de Claude Metz

Photos et presse

Lien album photos de France et Alex

Article des DNA du 14 avril :

Pour Brikol&go, 100 briques, c’est rien

Depuis hier et jusqu’à aujourd’hui, l’association Brikol&go a investi le CCA de Sélestat pour proposer, sur quelque 680 m², une exposition de jouets Lego®. Univers médiéval, fantastique ou « Star Wars » se côtoient, imaginés par des passionnés de tout âge.    

dnbl18b.jpg

En Alsace centrale, on associe très souvent les jouets Lego® avec l’association de passionnés Fanabriques, basée à Rosheim. Mais voilà qu’une nouvelle bande de fans des petites briques débarque dans le secteur. Baptisée Brikol&go, cette association, créée en janvier 2017, s’est installée ce week-end au CCA de Sélestat pour y exposer.

dnbl18a.jpg

« Nous sommes une association colmarienne, qui rayonne dans tout le Centre Alsace, mais aussi bientôt sélestadienne, détaille Gilles Herbert, président de Brikol & go. Nous prévoyons de changer les statuts au mois d’août pour avoir une attache à Sélestat. » Composée de 17 membres, qui viennent de Sélestat, Muttersholtz, mais aussi Kembs ou Strasbourg, la structure a déjà exposé à plusieurs reprises : en octobre 2017 à Biesheim, mais aussi au marché de Noël à Grussenheim. Comme il n’y a pas de concurrence entre associations, une délégation de membres de Fanabriques est présente ce week-end à l’exposition de Brikol & go.

Au CCA, on est donc entre passionnés.

Persévérance et patience

Comme le président Gilles Herbert, « tombé » dans les briques de construction dès son plus jeune âge. « J’ai commencé à l’âge de 5 ans », dit celui qui en a bientôt 47. Quarante-deux ans de passion plus tard, il a une « cave remplie de Lego® ». Il a aussi plus ou moins réussi à contaminer ses deux filles. Ce week-end, il expose plusieurs de ses créations. Et notamment cet imposant aéroport, né de son imagination. « Il m’a fallu deux ans pour en voir le bout, confie-t-il. Mais le montage n’a duré qu’un mois. Ce qui m’a pris le plus de temps, c’est de réunir les quelque 7 000 pièces. »

La persévérance et la patience sont les maîtres mots chez ces amoureux des petites briques. « Pour installer tous nos dioramas (scènes de bataille ou de la vie de tous les jours reconstituées en Lego®, NDLR) et nos créations au CCA, il nous a fallu huit à neuf heures de montage vendredi », précise le président. Et les dizaines de milliers de pièces de Lego® qui ont envahi la salle sélestadienne ont de quoi en impressionner plus d’un, petit ou grand.

dnbl18c.jpg

Surtout qu’il y en a pour tous les goûts. La marque danoise ayant, ces dernières années, obtenu des licences pour reproduire des personnages de cinéma, on retrouve sur les tables aussi bien des super-héros comme Spiderman ou Batman que des guerriers de Star Wars. « On a des experts dans chaque univers », souligne Gilles Herbert. Et cela couvre toutes les tranches d’âge : du Duplo®, pour les plus petits, on passe au Lego®, destiné aux enfants, puis au Lego Technics®, qui cible les adolescents, pour terminer par les Lego Architectures®, reproductions de bâtiments ou monuments célèbres (Tour Eiffel, opéra de Sydney) clairement à destination des adultes.

Des Lego® pour tout âge, mais pas d’âge pour jouer avec

Pourtant, il n’y a pas vraiment d’âge pour jouer à telle ou telle catégorie (même s’il est déconseillé de donner des Lego Technics® ou Architectures® à un enfant en bas âge). La preuve avec Damien Dieudonné, membre originaire de Kembs, qui achète des Duplo® pour son fils depuis cinq ans, mais qui est le premier à monter des structures avec lui. « Je n’ai plus vraiment de salon, c’est une salle de jeux », dit-il en rigolant.

Et puis il y a Gilbert Jost, 62 ans, qui a rejoint l’association depuis seulement quelques mois. « Cela date de l’exposition à Biesheim, en octobre dernier », dit-il. Le sexagénaire y a rencontré le président de Brikol&go, et lui a parlé de ses créations en Lego®.

dnbl18d.jpg

« C’est depuis que je suis à la retraite que je me suis mis à fabriquer des maisons et des véhicules avec ces petites briques », explique-t-il. Si Gilbert Jost se souvient avoir joué avec des Lego® lorsqu’il était enfant, ce n’est que depuis un peu plus d’un an qu’il y consacre une grande partie de son temps libre.« Avec la pétanque », précise-t-il. D’ailleurs, ce week-end, il est face à un cas de conscience : « C’est ma première exposition en tant que membre de l’association. Mais demain (aujourd’hui, NDLR), il y a un tournoi de pétanque. Mais je ne vais pas y aller. » Une petite brique plus forte qu’une boule de pétanque, on aura tout vu !

 

Ecrit par Fana BRIQUES le Lundi 16 avril 2018

Invité