Articles - Fana'briques


Un château XXL

0Commentaires

Fana'Briques 2013 a eu pour thème "le Moyen-Age".
De nombreux exposants ont décliné ce thème sous différentes formes. L'association Fanabriques, en tant qu'organisateur de l'évènement, a mis en place plusieurs animations pour mettre en avant le château d'Andlau. L'une d'entre-elle fut le château "XXL".



L'idée de départ est de "reconstruire un château fort en briques LEGO". Mais pas sous la forme d'un modèle d'expo, mais plutôt d'un atelier interactif. C'est le public (les visiteurs de Fana'briques) qui sera invité à relever ce défi. Autre exigence, en faire un modèle d'assez grande taille qui puisse marquer les esprits et rester en souvenir de cette édition 2013.



C'est la ruine du château d'Andlau qui a servi de modèle. Après une visite du site, des dizaines de photos, l'analyse du plan de masse, et quelques heures de réflexion, l'échelle retenue s'approche du dixième. Il fera plusieurs mètres de large et bien deux mètres de haut.
 



Faire participer un grand nombre de personnes à la même construction nécessite de fractionner le château en modules élémentaires. En fait les participants construisent les "briques" qui serviront à monter le château. A l'échelle retenue, l'épaisseur des murs fait une vingtaine de tenons. Afin de bien rester dans l'esprit de la brique LEGO, ces modules élémentaires sont donc des "briques XXL", qui sont des briques 2x4 reproduites à l'échelle 10, celles-ci font donc 20x40 tenons de large sur une hauteur de 10 briques.


Cela apporte un "grain" très gros, en effet, souvenez-vous le vrai château est 10 fois plus grand que la construction LEGO. Ainsi, chacune de ces briques représente, sur le vrai château, un morceau de mur d'environ 1m de haut sur 3m de large ! Les endroits délicats comme les angles, les tours circulaires, mais aussi les ouvertures, demanderont des "ajustements" comme si l'on créait de grosses "méta-pièces". Cela confère un aspect "jeu de construction", plus proche du jeu LEGO que d'un travail de maquettiste.

 

Un très gros travail de préparation en amont est nécessaire pour pouvoir monter le château le jour J avec un minimum d'imprévus. C'est avec les bénévoles de l'association que la base du château (partie grise) est montée sur 10 briques de haut, afin de valider tout le périmètre du château, notamment les 3 angles des murs. Il va de soi qu'aucun de ces 3 angles n'est identique et ils sont tous bien-sûr très éloignés de l'angle droit qui caractérise la brique LEGO. C'est grâce à ce travail que les pièces de jonction entre mur et tour sont peaufinées, car faire croiser un mur droit avec une tour circulaire, le tout à un angle arbitraire est tout sauf naturel pour une brique paraléllipédique :-). Vu la relative complexité des profils obtenus, ces pièces "spéciales" sont assemblées en amont par les bénévoles Fanabriques.

 


Maglé cette préparation, c'est bien le public qui fera le gros du travail de construction. Vendredi soir, lors de l'inauguration c'est trois invités d'honneur qui posent symboliquement la première pière de l'édifice : M. HERR, Maire de la Ville de Rosheim, M. Guillaume D'ANDLAU, fondateur de l'Association des Amis du Château d'Andlau mais également descendant des premiers occupants du vrai château et M.Bock, président de l'AACA.



C'est sans relâche que nos visteurs se sont attelés à la tâche durant tout le WE. Des dizaines et des dizaines de "briques XXL" sortent de l'atelier dressé au centre de l'allée principale de Fana'Briques 2013. Couche par couche, heure par heure, la ruine sort du sol. Malgré les "simplifications" expliquées précédemment, le but est que le visiteur puisse identifier au premier coup d'oeil cette silhouette si particulière du château d'Andlau.

 

Mission (presque) accomplie, le dimanche soir à la fermeture, le château est monté. Quelques blocs sur la tour de gauche resteront manquants, faute de temps, mais tous les participants peuvent être fiers d'avoir relevé le défi ! BRAVO à tous !

Oui, tout le monde se demande, et j'ai pris soin de ne pas en parler dans tout l'article ;-) : "Mais combien y a-t-il de briques ??"
Le nombre exact est impossible à définir. Le nombre total est estimé à environ 200.000 pièces.
Pour moi le plus important n'est pas le nombre de pièces ou le nombre d'heures passées, mais plutôt , ce que les participants auront vécu, ce qu'il garderont en souvenir, leur regard la prochaine fois qu'il apercevront la silouhette du "vrai" château d'Andlau dans le payasage ou sur une photo.

Merci à tous. En particulier Hubert qui m'a été d'un très grand soutien tout au long du week-end !

Lien vers la galerie de photos qui permet de voir les différentes étapes ainsi que certains détails de construction.
voir voir en grand, cliquez dans le diaporama ....

Ecrit par Benoît KAYSER le Mardi 23 juillet 2013 à 21h32

Invité




En cas de problème, veuillez contacter le Tous droits réservés © 2016
Avertissement : Ce site n'est pas affilié ou validé par The LEGO© Company
. RSS Facebook