Fanabriques

L'association

Alsascience 2014

0

https://asso.fanabriques.fr/association.php?id=72b386224056bf940cd5b01341f65e9d

La manifestation : L’Alsascience, pour le principe, c’est une fête qui vise à vulgariser les sciences, hors des grandes villes, grâce au monde de l’éducation (les enseignants référents science, le jardin des sciences, de rectorat, et pleins d’autres associations qui abordent les questions naturalistes, pédagogiques et ludiques…) qui ont pu compter sur le soutien localement de la communauté de communes de la Vallée de la Bruche (qui a fourni la salle + la logistique).

Une quarantaine de classes du secteur se sont investie de cette thématique : ma vie dans la vallée dans 30 ans : les élèves ont donc exposé pleins d’ateliers,  de maquettes pour nous expliquer ce qu’ils ont compris et espérés du futur. Des courses de véhicules alternatifs, des œuvres d’art et un défilé de mode en déchets recyclés, nous rendre attentif à la biodiversité et à sa sauvegarde… c’était une offre très riche qui donnait une très bonne image de ce que les enseignants et les partenariats bien menés peuvent produire.

Les organisateurs avaient déjà pu observer à Schirmeck l’exposition Fanabruche, et ils souhaitaient ajouter à leur manifestation l’atelier de construction mis à disposition et animé par Fanabrique. Pour coller à la thématique, l’Espace info Energie a proposé des lots et comme thématique : ma maison écologique dans la vallée,  dans 30 ans. La prévision étant un exercice délicat on observera que la future maison locale est parfois volante, sur pilotis, avec plusieurs sources d’énergies, et un esthétique résolument moderne.

Rédigé par Eric Girard

Liens :

Site de l'organisateur



Pour le concours de construction, tous les participants avaient accès aux mêmes pièces en vrac, ici une construction collégiale bien inspirée.
La thématique : construire une maison écologique et futuriste faisait la part belle aux innovations : maison sur roulette, équipées d’énergies renouvelables, maison volante… (en arrière plan l’un des lots à gagner payé par l’ADEME).


La gamme lego éducation comprend des « e »moteurs adaptés à la construction de génératrices manuelles, des panneaux photovoltaïques, des éoliennes… de quoi appréhender la fabrication de l’énergie.
Les enseignants d’une quarantaine de classes de la vallée de la Bruche et du Piémont avaient effectué un travail de fourmi pour vulgariser ces thématiques (eau, déchets, énergie, biodiversité…) et les faire présenter par les enfants.



Le lego fascine à peu prés toutes les générations, et quoi de plus drôle qu’un enfant qui se sert d’un jouet pour expliquer un phneomène à un adulte
Une bonne partie des créations et des ateliers seraient reproductibles en lego : ici un véhicule propulsé à l’air comprimé, ou à droite le principe du moteur électrique simple.

On n’insistera jamais assez sur la robustesse d’un jouet technique qui peut survivre sans

broncher à des centaines de mains juvéniles.
Et si on demande à un de ces jeunes créateurs pourquoi il a fait sa maquette ou sa création de telle sorte, alors c’est carrément un exposé…

Invité

il ne sera pas diffusée et sert uniquement pour le modérateur)